Ville de Dinant
Vous êtes ici :  Culture > Centre Culturel > Prospect 15etc
PROSPECT 15etc  

 Prospect15etc

En 2003, Prospect 15etc voit le jour sur le territoire de l'Arrondissement de Dinant avec, comme objectifs:
- L'instauration d'une dynamique commune, Prospect 15etc est une expérience de transcommunalité coordonnée (ETC) dont l'opérateur est le Centre Culturel Régional de Dinant,

- La mise en place d'une réflexion prospective sur le territoire en lien avec InterlliTerWal (plateforme d'intelligence territoriale wallonne).

La participation des communes est volontaire, partenariale et décidément non partisane. La Communauté Française et la Région Wallonne financent l'expérience.

Aujourd'hui, Prospect 15etc, ce sont 4 comités actifs: COP (Comité d'Orientation Politique) – COS (Comité d'Orientation Social) – COC (Comité d'Orientation Culture) – COAC (Comité d'Orientation de l'Action Citoyenne). 

Plus d'infos sur le site www.prospect15.be

___________________________________________________________________________________________________________________

 

Prospect 15etc à la Croisée des Réflexions

Ces derniers mois de l'année 2016, le Comité d'Orientation Social de Prospect 15etc, composé de Président(e)s de CPAS de communes de l'arrondissement, n'a pas chômé. Après avoir mis en évidence une série de thématiques utiles à exploiter, des rencontres avec des spécialistes des questions soulevées ont été organisées. La première s'est tenue en septembre dernier au Centre Culturel Régional de Dinant. Elle avait pour objet les sanctions à l'égard des chômeurs, les exclusions des allocations d'insertion, la charge budgétaire de l'action sociale et les actualités sociales. A cette occasion, Ricardo Cherenti, travaillant alors à la Fédération Wallonne des CPAS – et depuis nouveau Directeur Général du CPAS d'Ecaussinnes –, a fait le point sur la situation de l'action sociale aujourd'hui: le concept de l'Etat social actif, les conditions de travail dans les CPAS et l'importance de l'insertion socio-professionnelle. Il a également explicité les changements apportés par le Pacte pour l'Emploi et la Formation, dont la mise en œuvre des premières mesures a débuté en janvier de cette année, et ses répercussions sur les Communes et CPAS. Certains sujets, et en particulier la réforme des points APE, ont soulevé des interrogations, teintées d’inquiétude, dans le chef des Président(e)s présent(e)s. Un échange riche a suivi, débouchant sur la planification d'une série d'actions en cours à ce jour. A savoir, une interpellation de la Ministre wallonne de l'Emploi et de la Formation, Eliane Tillieux, quant aux éléments préoccupants du Pacte, une nécessaire valorisation dans la presse du travail d'insertion socio-professionnelle des CPAS et une communication à destination des citoyens sur les missions de ces institutions sociales, souvent bien méconnues.

En octobre 2016, c'est une autre question, également en lien avec l'actualité, qui a fait l'objet d'une rencontre au CCRD: l'accueil des demandeurs d'asile et les implications pour les CPAS. Pour parler de cette thématique, Ariane Michel, conseillère de la Fédération Wallonne des CPAS. Après avoir rapidement rappelé la crise de l'accueil de 2015 et les mesures qui l'ont suivie, elle s'est concentrée plus spécifiquement sur les différentes instructions de Fedasil, reçues par les CPAS dans le courant de l'année 2016, portant sur les Initiatives Locales d'Accueil (ILA). Une série de problèmes posés par le contenu de ces instructions a été soulevée et les Président(e)s et Directeurs/trices Généraux/ales présent(e)s ont décidé d'interpeller le Secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, Théo Francken, sur plusieurs aspects techniques.

Enfin, il ne faut pas non plus passer sous silence l'enquête sur la précarité du logement qui s'est déroulée dans plusieurs CPAS et PCS de l'arrondissement, ayant récolté des données anonymes sur les demandes reçues au cours de l'année 2016 en terme d'hébergement d'urgence. Ces informations, qui permettront de mieux connaitre la situation de l'arrondissement de Dinant, seront analysées avec l'aide de l'Institut Wallon de l'Evaluation, de la Prospective et de la Statistique (IWEPS) et constitueront la base d'une réflexion sur l'intérêt de l'implémentation d'un relais social transcommunal.

Affaires à suivre…