Ville de Dinant
Maison de la Pataphonie  

Voyages en Pataphonie

Dinant – Maison de la Pataphonie (Rue en Rhée, 51)

> Tous les Jours (sauf le Sa)

Réservation fortement conseillée au 082/21.39.39.
(Centre Culturel Régional de Dinant)

 

Dans le cœur historique de "Dinant, la Voix Cuivrée", le Centre Culturel Régional de Dinant (CCRD) vous invite à pousser les portes d'un univers extraordinaire:

 

Bienvenue à la Maison de la Pataphonie. Nous embarquons dans un instant à destination d’un pays imaginaire où tout est musique. Musicien ou pas, le Zygzaboule et ses trois sonneries magiques vont éveiller le Pataphon en herbe qui vit en chacun de nous. Nous traversons les différentes provinces de cette contrée, découvrant tour à tour la jungle patatropicale, la rivière aqualubique, la grotte mise à jour par Pierre Galet, le Grand Echantilloneur et même le Mur du Son pour les plus chanceux. Imaginé par Max Vandervorst et matérialisé par la société Amalgamme, l’instrumentarium, unique en son genre, s’est considérablement développé au fil du temps grâce à l’inventivité des deux Pataphons qui vivent en ces lieux.

Dans la ville natale d’Adolphe Sax, la Maison de la Pataphonie, sise dans l’une des plus vieilles maisons de Dinant, est un véritable hommage à l’invention instrumentale d’où l’on sort avec l’œil pétillant, les oreilles aux aguets et l’envie patamusicale.

Plus d'infos: www.pataphonie.be

 

Mais aussi...

> Les Luthiers Sauvages

Linsey Pollak

Linsey Pollak est un musicien australien, fabricant d'instruments, compositeur, directeur musical et animateur de musique communautaire. Il étudie la clarinette classique jusqu'à l'âge de 19 ans, avant de rejoindre les bancs de l’université où, parallèlement à ses cours, il commence à fabriquer et à vendre des flutes en bambou. Une activité à laquelle il consacre rapidement tout son temps, abandonnant sa deuxième année en physiologie.

Pollak a enregistré 31 albums et a joué ses spectacles solos en Europe, en Amérique du Nord et en Asie, ainsi que dans la plupart des grands festivals en Australie. Il a collaboré à de nombreux projets de musique et de théâtre en Australie, a aidé à établir l'ancien Kulcha, le Centre des Arts Multiculturels de l'Australie Occidentale, et a coordonné cinq ensembles de musique multiculturelle. Pollak a également travaillé comme fabricant d'instruments de musique pendant 40 ans et a conçu de nombreux nouveaux instruments à vent, se spécialisant dans ceux en provenance d'Europe de l'Est telle que la gaïe macédonienne. Aujourd’hui, il vit au Queensland et continue à créer des instruments de musique à partir d'objets improbables, tels que les légumes.

 

> Les Archives d'Archibald l'Archiviste

L’Orchestre Symphonique

Un orchestre symphonique ou orchestre philharmonique est un ensemble musical formé des quatre familles d'instruments: cordes, bois, cuivres et percussions.

A l’origine, l'orchestre symphonique est issu de l'orchestre à cordes de la période baroque. Progressivement, il s'est étoffé de hautbois, de bassons, parfois de cors, de trompettes et de timbales. La période classique, avec François-Joseph Gossec, Joseph Haydn ou Wolfgang Amadeus Mozart, voit souvent les vents s'architecturer par deux (deux flutes, deux hautbois, deux clarinettes, deux bassons, deux cors, deux trompettes). Les pupitres de la période romantique s'ordonnancent plutôt par trois avec l'ajout plus ou moins systématique d'instruments comme le piccolo, le cor anglais, la clarinette basse, les saxophones, le contrebasson, les trombones ou le tuba. C'est aussi la période qui connait la grande évolution des percussions. Au début du 20e siècle, l'orchestre symphonique rassemble généralement plus de 80 musiciens et dépasse parfois la centaine d'instrumentistes.