Ville de Dinant
Vous êtes ici :  Accueil > Toutes les news
Actualités dinantaises  
Rechercher dans les news seulement  
 
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Droit de vote pour les citoyens européens le 26 mai 2019
Vous êtes citoyen européen résidant en Belgique? Alors venez voter le 26 mai 2019 pour le Parlement européen!...   Vous êtes citoyen européen résidant en Belgique? Alors venez voter le 26 mai 2019 pour le Parlement européen!

Le dimanche 26 mai 2019, les membres du Parlement européen seront élus dans les 27 États membres de l’Union européenne.

Si vous êtes un citoyen européen résidant en Belgique, vous pouvez participer en Belgique aux élections pour le Parlement européen et voter pour des candidats sur des listes belges. Dans cas, vous ne pourrez pas participer aux élections du Parlement européen dans votre pays d’origine.


La demande d’inscription sur la liste des électeurs de votre commune doit s’effectuer au plus tard le 28 février 2019.

QUI PEUT VOTER LE 26 MAI 2019 ?

Pour participer à cette élection en tant que citoyen européen, vous devez réunir cinq conditions, à savoir :

  1. Posséder la nationalité d’un État membre de l’Union européenne ;
  2. Avoir une résidence principale dans une commune belge ;
  3. Être âgé d’au moins 18 ans ;
  4. Posséder le droit de vote ;
  5. Être inscrit sur la liste des électeurs

Toutes les informations sur les élections du 26 mai 2019 se trouvent sur le site https://europeanelections.belgium.be/node/111299.

 



Source : Chargé de communication
Actualité publiée le 15/01/2019

Enquete publique : donnons vie à l'eau
Enquête publique
relative à l’adoption du calendrier, du programme de travail et des enjeux majeurs à prendre en considération pour l’élaboration du 3e cycle des plans de gestion par district hydrogr...   
Enquête publique
relative à l’adoption du calendrier, du programme de travail et des enjeux majeurs à prendre en considération pour l’élaboration du 3e cycle des plans de gestion par district hydrographique (2022-2027).
L'Administration communale porte à la connaissance de la population qu’une enquête publique est ouverte, relative à la demande susmentionnée et ce, en vertu du Code de l’eau, Art. D.26 du Livre II du Code de l’environnement.
La durée de l'enquête publique est de six mois, à savoir du 19 décembre 2018 au 18 juin 2019.
Les documents sont consultables à l’Administration communale de Dinant à partir de la date de début jusqu'à la date de fin de l'enquête publique, chaque jour ouvrable pendant les heures de service: du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et le mercredi de 13h30 à 16h00 ou sur rendez-vous en-dehors de ces heures auprès du Service Environnement, 082/404.815 ou par mail à service.environnement@dinant.be
Vos observations peuvent être transmises, au plus tard pour le dernier jour de l’enquête, au service Environnement de l’Administration communale de Dinant, rue grande, 112 à 5500 Dinant ou par mail à service.environnement@dinant.be
Les documents sont également consultables au siège du Contrat Rivière Haute-Meuse situé à Namur et sur le site Internet du SPW eau.wallonie.be.


Source : Service Environnement 082/404.815
Actualité publiée le 19/12/2018

DINANT. Tu renaîtras !
Nouvelle publication sur la reconstruction de la ville de Dinant dans les années 20. Edité par l'asbl Espère en Mieulx. Auteurs : Michel Coleau, Axel Tixhon, Vincent Scarniet, Olivier Defrance et Mich...   Nouvelle publication sur la reconstruction de la ville de Dinant dans les années 20. Edité par l'asbl Espère en Mieulx. Auteurs : Michel Coleau, Axel Tixhon, Vincent Scarniet, Olivier Defrance et Michel Kellner.



Fruit des recherches de ces cinq auteurs issus d’horizons divers, cette contribution collective de 432 pages abondamment illustrées traite d’une époque douloureuse vécue par les survivants des massacres du 23 août 1914. La première partie de la publication leur rend un hommage particulier. Ce sont des récits de vie de figures héroïques et attachantes. La traumatisante épreuve de la déportation subie par les « 416 otages » de Cassel et par les travailleurs engagés de force en 1916 préfigure, à maints égards, les méthodes de répression du régime national-socialiste allemand. Patiemment reconstituée, la liste de ces infortunés habitants oubliés par l’Histoire ne peut désormais plus être ignorée. Face à tant de brutalité, des hommes aussi courageux que déterminés résistent quitte à mettre leur vie en danger. Le vice-consul des Pays-Bas, Willem van Rijckevorsel, aide les familles rescapées et n’hésite pas à prendre des risques personnels en participant à l’acheminement de courriers clandestins. Sur la basse Meuse, Charles Balbour, animé par des sentiments patriotiques, incarne aussi l’image du héros. Copilote du remorqueur Atlas V, il emporte depuis Liège une centaine de fugitifs vers une terre plus hospitalière.

Le second volet de cet ouvrage s’attarde davantage sur les différents regards portés sur la reconstruction d’une ville quasi rayée de la carte. Témoignages uniques sur les exactions commises par l’envahisseur, les clichés du photographe Hubert Pirot, déjà actif en ville avant-guerre, rendent compte de l’ampleur des dégâts matériels à perte de vue. Dans ce décor apocalyptique, des voix s’élèvent pour rebâtir au plus vite le pont métallique, point de passage obligé et indispensable pour la reprise des affaires. Elles revendiquent aussi la réédification d’autres immeubles emblématiques.

Le livre est disponible chez Dlivre, à la librairie de Leffe, à la libraire d'Anseremme, au centre culturel de Dinant, à la Maison du patrimoine médiéval mosan, à la citadelle et à l'hôtel de ville.

Source : service.patrimoine@dinant.be
Actualité publiée le 02/10/2018

COFFRAGE — FERRAILLAGE D'ELEMENTS SIMPLES EN RENOVATION (H/F)
Conditions administratives d'admission
Etre inscrit au Forem comme demandeur d'emploi inoccupé, indemnise ou non
Prérequis :
- Posséder des bases en maçonnerie soit par des études, une formation...   
Conditions administratives d'admission
Etre inscrit au Forem comme demandeur d'emploi inoccupé, indemnise ou non
Prérequis :
- Posséder des bases en maçonnerie soit par des études, une formation ou une expérience professionnelle
- Connaître le français (lecture et compréhension)
- Connaître les 4 opérations fondamentales (+,-, x, : en calcul écrit)
Compétences visées : A l'issue de la formation, le candidat sera capable :
- de réaliser le coffrage et le ferraillage de poutres et d'escaliers droits en béton
- d'assurer l'approvisionnement, le rangement et le maintien en propreté du chantier
Niveau (acquis) : Perfectionnement
Lieu et dates de formation :
Le Forem Namur — Centre de formation de Saint-Servais — chaussée de Perwez 30 a 5002 Saint-Servais • Entrées régulières, +/- 7 sessions par an
Durée et horaire : ❖ Du lundi au vendredi de 07h30 a 16h00 ❖ 208 heures maximum + stage en entreprise de 2 semaines
Description de !'action : La formation comprend les modules suivants :
- Vérification des compétences en maçonnerie (40h)
- Coffrage, ferraillage, bétonnage d'éléments simple (16h)
- Réaliser un coffrage traditionnel de poutre (80h)
- Réaliser un escalier droit (40h) > VCA (24h)
- Travaux en hauteur (8h)
Comment s'inscrire ?
• Procédure d'accès/d'entrée
- Vérification des conditions administratives
- Séance d'information collective
- Evaluation du niveau de français (compréhension a la lecture)
- Evaluation du niveau de mathématique (4 opérations de base +, -, X, : en calcul ecrit)
- Curriculum Vitae
- Entretien de sélection/motivation (rendez-vous fixe lors de la séance d'information)
- Visite médicale
• Service(s) ou Personne(s) a contacter pour informations complémentaires : Le Forem Namur — Service Clientèle : 081/23 45 45 Boulevard du Nord, 14 - 5000 NAMUR serviceclientele.namur@forem.be


Source : Agence de Développement Local
Actualité publiée le 01/10/2018

Les suppléments en cas de paiement par carte, c’est fini !
A partir du 9 août 2018, les commerçants ne pourront plus compter de frais supplémentaires en cas de paiement électronique, que ce soit par carte bancaire, virement ou domiciliation....   A partir du 9 août 2018, les commerçants ne pourront plus compter de frais supplémentaires en cas de paiement électronique, que ce soit par carte bancaire, virement ou domiciliation.

Source : Agence de Développement Local
Actualité publiée le 03/08/2018