Ville de Dinant
HISTORIQUE  

Historique 1861 - 2011

150ème anniversaire

 


Un peu d'histoire

Alors que nous connaissons une affiche du collège des bourgmestre et échevins de la ville de Dinant annonçant l’établissement d’une Ecole de musique vocale et instrumentale le 19 janvier 1835, il semble que l'Ecole n’a vu le jour officiellement qu’en 1861 en même temps que la fanfare devenue, plus tard,  Harmonie Royale : « Les Amateurs ».

En mai 1862, l’Ecole des Beaux-Arts (Musique, Dessin, Architecture) publiait son règlement et ouvrait ses portes dans une salle de l’aile gauche de l’hôtel de ville (ces bâtiments ont été détruits en 1914).

Après la guerre 14-18, à la reprise par Henri Delvaux, seuls la Musique et les Arts de la Parole étaient enseignés.  La Danse sera ouverte par Pierre Rodrigue en 1972, et une implantation des Beaux-Arts de Namur disposera de locaux pour les cours de dessin à partir de 1991.

 

A la tête de l'Ecole, il y eut successivement :

- François Roffiaen, paysagiste, contemporain et ami du peintre Wiertz,

- Le sculpteur Laborne, auteur du buste de Patenier,

- Bernard Carlier,

- Le sculpteur dinantais, Benjamin Devigne,

- L'artiste peintre Raucq,

- L'architecte Léon Pequet. C'est ce dernier qui organisa le 23 juillet 1911 un grand cortège historique et artistique pour le cinquantième anniversaire de l'Ecole.

- Fernand Vilain, directeur de l’Ecole et de l’harmonie qui fut fusillé par les soldats allemands le 23 août 1914.

- Henri Delvaux , de 1919 à 1960

- Pierre Rodrigue, de 1960 à 1973

- Jean-Luc Balthasar, de 1973 à 1979, secondé par Adrien Moreau

- Adrien Moreau, de 1979 à 1993, secondé par Jean-Luc Lepage

- Marie-Claude Remy, de 1993 à 2007, secondée par Jean-Luc Lepage

- Marie-Claire Houbion, depuis le 01/12/2007, secondée par Jean-Luc Lepage

 

Les sites :

  • En mai 1862, l’Ecole des Beaux-Arts (Musique, Dessin, Architecture) publiait son règlement et ouvrait ses portes dans une salle de l’aile gauche de l’hôtel de ville (ces bâtiments ont été détruits en 1914).
  • Du temps de Benjamin Devigne, jusqu’en 1884, l’école des Beaux-Arts, se trouvait rue En Rhée, dans la maison patriarcale du Maître de Forges, Paul de Maibes.
  • Au début du 20ème siècle, les cours se donnèrent dans des baraquements appelés Salle d’Erquelines, à l’emplacement actuel du théâtre de verdure. Ces bâtiments disparurent en 1947.
  • C'est en 1924 que l'Ecole de Musique prit possession de ses locaux actuels, situés aux étages du complexe des écoles communales centrales.

 

Quelques dates et chiffres

C’est en 1965 que l’Ecole de Musique accéda au statut d’Académie de Musique de 1ère catégorie. A l’époque, 135 élèves fréquentaient les cours.

En 1971, 825 élèves sont présents chaque semaine. A cette époque, les cours étaient décentralisés vers Bouvignes, Anseremme, Yvoir et Houyet.

Actuellement, l’académie compte 5 implantations : outre Dinant, Yvoir depuis 1970

Beauraing et Florennes depuis 1972 et Couvin depuis 1990.

 

Et maintenant...

L’académie, compte plus de 1300 élèves, encadrés  par 45 professeurs.

Les élèves ont l’occasion de partager leur art à travers de multiples activités : auditions, concerts,  grands spectacles, échanges …En cela, l’académie est soutenue par l’asbl « ACA » (Activités Culturelles de l’Académie) sur le plan financier et logistique.

Le chant choral tient une grande place depuis les années 60 à l’académie. Outre les ensembles vocaux créés et dirigés par Madame Marie-Claude Remy (Montferrant, Fugato, Spivaïmo), de nombreux ensembles vocaux naissent dans toutes les implantations de l’académie.

De plus en plus, la musique d’ensemble se développe et des groupes se constituent dans toutes les disciplines : ensembles de cordes, de saxophones, de cuivres, de flûtes traversières, de flûtes à bec, de clarinettes, de guitares. La plupart se retrouvent dans l’orchestre d’harmonie. Il existe également un cours d’ensemble instrumental développant l’improvisation.

Les différentes disciplines des Arts de la Parole (diction, déclamation, art dramatique et improvisation) collaborent pour monter au printemps un festival  dénommé « Boulevard des mots ».

Les cours de danse classique préparent chaque année un grand spectacle chorégraphique.

Le groupe « Equilibre », aboutissement des formations développées dans l’établissement rassemble des élèves de toutes disciplines et présente tous les 2 ans un grand spectacle pluridisciplinaire de grande qualité ("Capriccio" en 2011 et "Tango a mores" en 2013).

Enfin, en 2015, s'est ouvert le cours de guitare d'accompagnement.

 

Sources:

Ville de Dinant. Rapports sur l'administration et la situation des affaires de la commune.

Sous le Bulbe. Rue Benjamin Devigne, 14 avril 1967, Grand Père.

Le 110ème anniversaire de l'Académie de Musique de Dinant (12 décembre 1971).

Académie de Musique.

Rapport de stage. Année scolaire 1993-1994, Emmanuelle STIMART.

Marie Claude REMY.

Marie-Claire HOUBION.