Ville de Dinant
Vous êtes ici :  Accueil > Toutes les news
Actualités dinantaises  
Rechercher dans les news seulement  
 
Ce qui énerve le plus les Wallons sur la route
L'Agence wallonne pour la Sécurité routière à mené une étude sur ce qui énerve le plus les Wallons sur la route. Les résultats de cette étude sont compilés dans cet article.

Il ne s'agit pas d'une cause majeure d'accidents mais le manque de courtoise peut quand même causer quelques embarras sur la route. L'AWSR a demandé aux Wallons ce qui les énervait le plus au volant.

Voici le Top des comportements les plus irritants.

98 % des sondés sont énervés par les conducteurs qui ne mettent pas de clignotant en changeant de bande sur l'autoroute.

95 %  par les conducteurs qui squattent la bande centrale, qui s'imposent pour rentrer sur l'autoroute (alors qu'on est censé céder le passage) et enfin, par ceux qui ne mettent pas de clignotant en sortant d'un rond-point.

93 % par les conducteurs qui klaxonnent alors que le feu vient tout juste de passer au vert.

Automobiliste vs usagers faibles

90 % des conducteurs Wallons sont agacés par les cyclistes qui passent au feu rouge,

88 % par les piétons qui traversent sur un passage sans regarder,

80 % des automobilistes sont irrités par les motards qui dépassent par la bande d'arrêt d'urgence ou par les zones hachurées ou encore qui slaloment entre les bandes.

Les insultes n'ont pas la cote

 Seul 1/4 des personnes interrogées affirme se sentir mieux après après avoir injurié un usager qui a fait quelque chose qui ne leur a pas plu et à peine 1 conducteur sur 5 trouve qu'injurier les autres usagers permet de rendre les trajets plus supportables.

La courtoisie, c'est contagieux! 

93 % des Wallons interrogés remercient de la main l'usager qui les laisse s'insérer dans une file. 

84 % des Wallons disent que si quelqu'un les laisse passer, cela leur donne envie de faire pareil pour un autre usager.

Les gestes positifs sont appréciés et contagieux. 3/4 des conducteurs se sentent valorisés lorsqu'un piéton qu'ils ont laissé traverser les remercie.

Plus on roule, plus on est cool

Etonnamment il semblerait que ce soit les conducteurs qui roulent le plus qui se disent les moins agacés par les comportements des autres usagers.

Leur longue expérience de la route les rendrait-elle plus "philosophes" et zen?

Manquer de courtoisie peut coûter cher!

"Oublier" de mettre son clignotant et squatter la bande centrale sur l'autoroute sont  des infractions du 1er degré (58 €)

Ne pas respecter un signal "céder le passage" est une infraction du second degré tout comme stationner sur une piste cyclable ou un passage pour piétons (116 €)

Ne pas céder le passage à un piéton qui s'apprête à traverser sur un passage protégé ou ne pas le laisser achever sa traversée à une allure normale sont des infractions du 3e degré (174 €).

Pour plus d'info sur les infractions et leur coût cliquez sur les liens suivants:

Calculateur d'amendes: http://www.tousconcernes.be/

Carte des sanctions: http://www.tousconcernes.be/wp-content/uploads/2018/03/Carte-des-sanctions_AWSR.pdf

Campagne de l'AWSR

La courtoise, c'est le partage de la route avec les conducteurs mais également avec les usagers faibles. Le Code de la route impose les règles de conduite, mais le bon sens, le civisme et la courtoisie sont tout aussi nécessaires pour que les interactions entre usagers se passent au mieux et ainsi éviter bon nombre d'accidents.

L'AWSR a lancé lundi 19 mars une campagne radio humoristique destinée à rappeler la présence accrue des deux-roues sur nos routes avec l'arrivée du printemps et l'importance d'utiliser clignotants et rétroviseurs pour leur sécurité.



Source : Chargé de communication
Actualité publiée le 27/03/2018

 

   

Afficher toutes les news...